Précédent

Résultats du premier semestre 2016

Premier semestre robuste en ligne avec la forte dynamique constatée depuis le deuxième semestre 2015

  • Chiffre d’affaires: 615 millions d’euros, en croissance organique de +6,0%
  • EBO : 117 millions d’euros, soit 19,1% du chiffre d’affaires (+80 points de base)
  • Flux de trésorerie disponible: 71 millions d’euros, +10,9%
  • Résultat net[1]: 92 millions d’euros, +89,1%
  • Résultat net normalisé[2] : 62 millions d’euros, +11,7%

Très bonne activité commerciale et de signature de nouveaux contratsau cours du premier semestre

 

Intégration d’Equens prévue d’ici la fin de l’été

 

Confirmation de tous les objectifs 2016

Objectif de croissance du chiffre d’affaires relevé

 

Bezons, le 26 Juillet 2016 – Worldline [Euronext: WLN], leader européen dans le secteur des paiements et des services transactionnels a annoncé aujourd’hui ses résultats pour le premier semestre 2016.

Gilles Grapinet, Directeur Général de Worldline a déclaré: « Worldline annonce aujourd’hui des résultats robustes pour le premier semestre 2016, confirmant les tendances positives qui s’accélèrent depuis le second semestre 2015. Le Groupe est parfaitement en ligne pour atteindre ses objectifs annuels et anticipe désormais une croissance du chiffre d’affaires supérieure à 3% pour l’année. J’ai été particulièrement heureux de constater la très bonne dynamique commerciale au cours du premier semestre de signature de nouveaux contrats. En parallèle, depuis son annonce, des étapes importantes ont été franchies vers la finalisation de la transaction avec Equens, qui est anticipée d’ici la fin de l’été, avec en particulier des progrès significatifs réalisés durant les dernières semaines dans le processus en cours avec les banques centrales concernées. Le projet de transaction avec Equens illustre parfaitement la consolidation actuelle du secteur de l’industrie des paiements en Europe, qui reste une des priorités majeures de l’agenda stratégique du Groupe. »

Chiffres clés du premier semestre 2016

Pour l’analyse de la performance, le chiffre d’affaires et l’Excédent brut Opérationnel (EBO) du premier semestre 2016 sont comparés à ceux du premier semestre 2015, à périmètre et taux de change constants. La performance du premier semestre 2016, sur une base comparable avec celle de l’an dernier, est décrite ci-après :

 

  Chiffres clés du S1 2016
En millions d'euros S1 2016 S1 2015 Croissance organique
Chiffre d'affaires* 614,8 579,8 +6,0%
       
Excédent brut opérationnel*

117,2

105,7 +10,9%
% du chiffre d'affaires 19,1% 18,2% +0,8 pt
Résultat net part du Groupe 92,1 48,7 +89,1%
% du chiffre d'affaires 15,0% 8,4% +6,6 pt
Résultat net normalisé part du Groupe** 62,0 55,5 +11,7%
% du chiffre d'affaires 10,1% 9,6% +0,5 pt
Flux de trésorerie disponible 71,2 64,2 +10,9%
       
Trésorerie nette 434,9 264,5 +170,4

* S1 2015 à périmètre constant et aux taux de change moyens à fin juin 2016

** Le résultat net normalisé exclut les éléments inhabituels et peu fréquents (net d’impôt)

 

Le chiffre d’affaires du premier semestre s’est élevé à 614,8 millions d’euros, soit une croissance organique de +6,0%.

 

Le Groupe a amélioré son Excédent Brut Opérationnel (EBO) de +80 points de base qui a atteint 117,2 millions d’euros ou 19,1% du chiffre d’affaires, parfaitement en ligne avec l’objectif d’amélioration d’environ +80 points de base sur l’année.

 

Le résultat net part du Groupe s’est élevé à 92,1 millions d’euros, en croissance de +89,1% par rapport à la même période l’année dernière. Le résultat net normalisé[3] s’est établit à 62,0 millions d’euros et a progressé de +11,7%

 

Le flux de trésorerie disponible du premier semestre s’est élevé à 71,2 millions d’euros, en progression de +10,9% par rapport au premier semestre de 2015.

 

La position de trésorerie nette a atteint 434,9 millions d’euros, en progression de +170,4 millions d’euros par rapport à celle du 30 juin 2015.

 

Performance par Ligne de Service

 

  Chiffre d'affaires
EBO
% EBO
En millions d'euros
 S1 2016  S1 2015* Croissance Organique
 S1 2016  S1 2015* S1 2016 S1 2015*
Services Commerçants & Terminaux
210,1 192,0 +9,4% 45,1 34,0 21,5% 17,7%
Traitements de Transactions et Logiciels de Paiement
208,1 198,9 +4,6% 50,8 48,3 24,4% 24,3%
Mobilité & Services Web Transactionnels
196,6 188,8 +4,1% 30,9 32,7 15,7% 17,3%
Coûts centraux
         -9,6 -9,3 -1,6% -1,6%
   
Worldline 614,8 579,8 +6,0% 117,2 105,7 19,1% 18,2%

* à périmètre constant et aux taux de change moyens à fin juin 2016

 

Services Commerçants & Terminaux

  Services Commerçants & Terminaux
En millions d'euros S1 2016 S1 2015* Croissance organique
Chiffre d'affaires 210,1 192,0 +9,4%
EBO 45,1 34,0  
% EBO 21,5% 17,7% +3,8 pt

* à périmètre constant et aux taux de change moyens à fin juin 2016

 

Le chiffre d’affaires de Ligne de Services Services Commerçants & Terminaux a crû de +9,4% à périmètre et taux de change constants par rapport au premier semestre de 2015 et a atteint 210,1 millions d’euros. La croissance a résulté principalement de l’activité d’Acquisition Commerçants, tirée par la hausse des volumes et par un effet positif de mix volume / prix à la fois sur les transactions BCMC[4] et les transactions via les marques internationales ainsi que de l’activité Terminaux de Paiement grâce à une bonne dynamique aux Pays-Bas et via les circuits commerciaux internationaux. La croissance dans l’activité Cartes Privatives & Programmes de Fidélisation s’explique principalement par l’augmentation des ventes de kiosques digitaux en libre-service au Royaume-Uni, tandis que moins de chiffre d’affaires projet a été comptabilisé dans l’activité Services en Ligne.

 

L’EBO de Services Commerçants & Terminaux a augmenté de +380 points de base en un an, pour atteindre 45,1 millions d’euros sur le premier semestre 2016, soit 21,5% du chiffre d’affaires. Les principales raisons de cette augmentation ont été :

  • En Acquisition Commerçants : la croissance du volume et l’effet de mix volume / prix favorable à la fois sur les transactions BCMC et les transactions via les marques internationales ;
  • Dans l’activité Cartes Privatives, le redressement de la marge dans le réseau Merchant Network au Royaume-Uni et les gains de productivité dans la Péninsule Ibérique

Traitement de Transactions & Logiciels de Paiement

  Traitements de Transactions & Logiciels de Paiement
En millions d'euros S1 2016 S1 2015* Croissance organique
Chiffre d'affaires 208,1 198,9 +4,6%
EBO 50,8 48,3  
% EBO 24,4% 24,3% +0,1 pt

* à périmètre constant et aux taux de change moyens à fin juin 2016

 

Le chiffre d’affaires de la Ligne de Services Traitement de Transactions & Logiciels de Paiement s’est établi à 208,1 millions d’euros, en croissance organique de +4,6%. Cette performance provient principalement de l’activité de Traitement Acquéreurs grâce à une croissance solide des volumes en France et en Inde. L'activité Traitement Emetteurs a bénéficié d’une hausse de l’activité dans les services d’Authentification et de la croissance des volumes dans les activités traditionnelles de Traitement Emetteurs. L’activité Licences de Solutions de Paiement a également crû, tirée par de bonnes ventes de licences en Europe et une augmentation de l’activité en APAC. En dépit de volumes de transactions en hausse, notamment en OBeP[5], le chiffre d’affaires de Services de Banque en Ligne est resté stable à cause d’une base de comparaison 2015 défavorable.

 

L’activité Traitement de Transactions & Logiciels de Paiement a conservé un niveau d’EBO satisfaisant de 24,4% lors du premier semestre 2016 à 50,8 millions d’euros (+10 points de base comparé au premier semestre 2015) bénéficiant de la croissance en Licences de Solutions de Paiements et d’une augmentation du volume dans les divisions Traitement Acquéreurs et Traitement Emetteurs, absorbant ainsi avec succès des investissements spécifiques effectués pour renforcer la sécurité et la robustesse des infrastructures ainsi que des concessions de prix habituelles attribuées à la fin de 2015 lors de renouvellements de contrats long-terme significatifs de Processing.

 

Mobilité & Services Web Transactionnels

  Mobilité & Services Web Transactionnels
En millions d'euros S1 2016 S1 2015* Croissance organique
Chiffre d'affaires
196,6 188,8 +4,1%
EBO
30,9 32,7  
% EBO 15,7% 17,3% -1,6 pt

* à périmètre constant et aux taux de change moyens à fin juin 2016

 

Le chiffre d’affaires de la Ligne de Services Mobilité & Services Web Transactionnels s’est élevé à 196,6 millions d’euros, en hausse de +4,1% par rapport au premier semestre de 2015, malgré l’impact de la fin du contrat VOSA dans le secteur public au Royaume-Uni, qui a eu lieu à la fin du T3 2015 et pour lequel un chiffre d’affaires de 17,8 millions d’euros (à taux de change courant) a été enregistré au premier semestre 2015. Hors contrat VOSA, la croissance de la Ligne de Services aurait été de +14,9% au premier semestre 2016. Cette performance a pu être atteinte grâce :

  • Aux fortes ventes enregistrées dans l’activité Services Numériques pour les Gouvernements & les Services Publics en France, en Autriche et en Argentine ; et
  • A une croissance à deux chiffres dans l’activité e-Consommateur & Mobilité, en particulier dans les services de Contact & Consumer Cloud en France et dans la division Connected Living en France et en Allemagne.

L’EBO de Mobilité & Services Web Transactionnels a atteint 30,9 millions d’euros ou 15,7% du chiffre d’affaires, en baisse de -160 points de base. La rentabilité de cette Ligne de Services a en effet été affectée temporairement par la substitution des revenus d’un contrat mature au Royaume-Uni, par de nouveaux contrats consistant en des activités de projet avec des volumes en phase de démarrage.

 

dots

Activité commerciale du premier semestre

L’activité commerciale a été très soutenue pendant les six premiers mois de l’année, en particulier grâce à l’acquisition de nouveaux clients et à de nouvelles solutions vendues aux clients actuels. Les principales réalisations par Lignes de Services sont présentées ci-dessous.

 

Services Commerçants & Terminaux

Dans l’Acquisition Commerçants, Worldline a annoncé une grille de prix spécifique pour les  transactions de faible montant (de 1 à 5 euros) pour le schéma de débit local BCMC en Belgique, dont le but est de favoriser la pénétration du paiement par cartes et d’augmenter les futurs volumes de transaction.

 

En ce qui concerne les Cartes Privatives, des contrats de Business Account Services au Royaume-Uni ont été renouvelés avec Cineworld et Whitbread Plc (Premier Inn), ainsi que pour des cartes pétrolières en Espagne et en Belgique.

 

Deux contrats importants en acceptation de paiement internet ont été signés avec des agences gouvernementales françaises.

 

Enfin, début juillet, Worldline ainsi que la FinTech SnapSwap ont établi un partenariat pour une application mobile de transfert d’argent appelée Gloneta, qui va proposer des  transactions interdevises instantanées basés sur la technologie Blockchain. Grâce au développement de nouvelles technologies et au partage d’expériences en matière de gestion de la fraude, Worldline va proposer des services de paiement sécurisé par carte à cette nouvelle application Gloneta.

 

Traitement de Transactions & Logiciels de Paiement

En ce qui concerne le paiement mobile, les réalisations importantes comprennent notamment :

  • La certification reçue par Visa afin de faire fonctionner sa solution interne de paiement en mode cloud, permettant aux émetteurs de fournir à leurs clients Visa payWave sur leurs téléphones mobiles Android compatibles NFC avec la technologie HCE (Emulation de Carte Hôte). En parallèle, Worldline va supporter le déploiement de cette technologie pour quatre banques françaises.
  • Le partenariat conclu avec Alipay pour offrir à l'industrie du commerce de détail allemand et à ses réseaux les services d’acceptation Alipay.

 

La Ligne de Services est entrée avec succès sur le marché du processing financier au Royaume-Uni avec un premier contrat pour fournir des services numériques bancaires à une institution financière nationale britannique comme base pour leur transformation digitale.

 

Plusieurs renouvellements importants ont également été signés, notamment en Belgique, en Allemagne et en Pologne.

 

Mobilité & Services Web Transactionnels

Un nouveau contrat a été signé avec une grande banque française pour fournir une solution omni-canal de Contact & Consumer Cloud: Worldline va fournir une solution dans le Cloud incluant la voix, le chat, l’e-mail et la vidéo, ainsi qu’une technologie de pointe dans la recherche sémantique permettant un accès en temps réel à des services bancaires dont notamment des services de paiement.

 

En ce qui concerne l’IoT (Internet of Things, soit l’Internet des Objets) et les Services Web Transactionnels:

  • Le Groupe a gagné de nombreux contrats en Allemagne et en Autriche avec des fournisseurs de MDM (Meter Data Management) pour déployer Worldline Energy Security Suite, permettant à ces entreprises de gérer des communications sécurisées et conformes à la réglementation pour les compteurs intelligents, utilisant les technologies développées pour les systèmes de paiement électronique.
  • Le programme B/S/H « Home Connect » a été étendu à deux nouvelles localisations géographiques stratégiques sur un périmètre élargi pour connecter des dizaines de millions d’appareils électroménagers B/S/H.
  • Le contrat « Connected Industry » avec Siemens, qui permet à Siemens de connecter des centaines de milliers d’appareils dans le monde et de maintenir à distance une grande variété de systèmes a été renouvelé pour 3 ans (via Atos).

Enfin, un renouvellement important a été signé avec une agence publique nationale majeure de paiement Français.

 

Carnet de commandes

Le carnet de commandes s’est établi à 1,8 milliard d’euros, stable à 1,5 année de chiffre d’affaires.

 

dots

Résultat opérationnel et résultat net

La charge nette d’amortissement et de dotation aux provisions s’est élevée à 25,7 millions d’euros.

 

Les éléments non-récurrents se sont élevés à +36,3 millions d’euros et comprennent principalement le produit de la vente de l’action Visa Europe à Visa Inc pour 51,2 millions d’euros, compensés par des coûts de restructuration induits par l’adaptation de l’organisation principalement au Royaume-Uni, en France et en Espagne, par des charges de rationalisation, des dépenses dues à l’exécution des transactions avec Equens et Paysquare, et par l’amortissement de la relation client et des brevets.

 

En conséquence, le résultat opérationnel du premier semestre 2016 s’est élevée à 127,8 millions d’euros (68,4 millions d’euros à fin juin 2015).

 

Le résultat financier a représenté une charge de 3,9 millions d’euros, principalement dû à des pertes de change, et la charge d’impôt s’est élevée à 31,8 millions d’euros, soit un taux effectif d’impôt de 25,5%.

 

En conséquence, le résultat net s’est élevé à 92,1 million d’euros, en croissance de +89,1% par rapport au premier semestre de 2015.

 

dots

Flux de trésorerie disponible et trésorerie nette

Le flux de trésorerie disponible de Worldline a été de 71,2 millions d’euros, en ligne avec l’objectif pour l’année compris entre 135 et 140 millions d’euros, et en hausse de +10,9% comparé au premier semestre 2015.

 

La position de trésorerie nette a atteint 434,9 millions d’euros, en progression de +170,4 millions d’euros par rapport à celle du 30 juin 2015.

 

dots

Activités de fusion et acquisition

 

Transaction avec Equens et Paysquare

En ce qui concerne l’avancée de la transaction avec le groupe Equens, qui a été annoncée en Novembre 2015, des progrès importants ont été réalisés durant le premier semestre 2016 grâce à un travail considérable fourni par les deux sociétés. Le projet a reçu un soutien formel de la part de l’ensemble des parties prenantes qui se sont exprimées au fil des mois : les clients, les directions des sociétés, les représentants du personnel, les partenaires etc.

 

Sur le plan des autorisations réglementaires, le projet a reçu l’aval des autorités de la concurrence en avril 2016, et la finalisation de la transaction reste désormais uniquement soumise à l’obtention des autorisations de la Banque centrale de Belgique et de la Banque centrale des Pays-Bas. Les discussions avec ces deux régulateurs ont fait des progrès significatifs au cours des dernières semaines et la finalisation de l’opération est attendue d’ici la fin de l’été 2016.

 

Parallèlement, les deux sociétés mènent activement de nombreux travaux d’approfondissement de leur plan industriel et de synergies commun ainsi que les programmes de préparation de l’intégration.

 

Transaction avec KOMERCNI BANKA (KB),

Dans le cadre de sa stratégie de croissance dans les Services Commerçants et l’Acquisition Commerçants, Worldline a annoncé en février 2016 un accord avec KOMERCNI BANKA (KB), filiale du groupe Société Générale et l’une des principales banques de la République Tchèque, pour accélérer le développement des produits et services pour les commerçants tchèques.

 

La documentation juridique de cet accord a été signée et l’autorisation réglementaire de la Banque nationale tchèque est en cours.

 

Le Groupe prévoit la finalisation de cette transaction à la fin du troisième semestre 2016.

 

dots

Objectifs 2016

En tenant compte de l’impact de la fin du contrat de traitement automatisé des infractions routières en France (contrat « Radar ») qui a eu lieu au début du mois de juin 2016, le Groupe confirme tous les objectifs de 2016 et relève son objectif de croissance du chiffre d’affaires.

 

Ces objectifs n’incluent aucune contribution des sociétés Equens, PaySquare et KB et seront mis à jour après la finalisation de ces opérations afin de prendre en considération leur contribution à partir de leur date de finalisation.

 

Chiffre d’affaires

Le Groupe anticipe une croissance organique à périmètre et taux de change constants de plus de +3%.

 

EBO (Excédent Brut Opérationnel)

Le Groupe a pour objectif d’augmenter sa marge d’EBO d’environ +80 points de base par rapport à 2015.

 

Flux de trésorerie disponible

Le Groupe a l’ambition de générer un flux de trésorerie disponible compris entre 135 et 140 millions d’euros comprenant le paiement de coûts de transaction exceptionnels (estimés à environ 12 millions d’euros) liés à l’opération avec Equens.

 

dots

Annexe : Réconciliation du chiffre d’affaires et de l’excédent brut opérationnel à périmètre et taux de change constants

  Chiffre d'affaires
En millions d'euros S1 2015 statutaire  Effets de change S1 2015* S1 2016
Services Commerçants & Terminaux 193,5 -1,4 192,0 210,1
Traitements de Transactions & Logiciels de Paiement 200,5 -1,6 198,9 208,1
Mobilité & Services Web Transactionnels 201,0 -12,2 188,8 196,6
   
Worldline 595,0 -15,2 579,8 614,8

* à périmètre constant et aux taux de change moyens à fin juin 2016

 

  Chiffre d'affaires
En millions d'euros S1 2015 statutaire  Effets de change S1 2015* S1 2016
France 203,5   203,5 222,9
Benelux 172,9   172,9 192,7
Allemagne / Europe de l'Est et Centrale 62,0   62,0 65,8
Royaume-Uni 84,1 -4,8 79,3 64,7
Amérique Latine et Péninsule Ibérique 40,1 -8,6 31,5 35,0
Asie 32,5 -1,8 30,7 33,7
   
Worldline 595,0 -15,2 579,8 614,8

* à périmètre constant et aux taux de change moyens à fin juin 2016

 

  Excédent Brut Opérationnel
En millions d'euros S1 2015 statutaire  Effets de change S1 2015* S1 2016
Services Commerçants & Terminaux 33,9   34,0 45,1
Traitements de Transactions & Logiciels de Paiement 48,7 -0,4 48,3 50,8
Mobilité & Services Web Transactionnels 35,4 -2,7 32,7 30,9
Coûts Centraux -9,3   -9,3 -9,6
   
Worldline 108,7 -3,1 105,7 117,2

* à périmètre constant et aux taux de change moyens à fin juin 2016

 

L’impact de la variation des taux de change correspond principalement à l’appréciation de l’Euro par rapport au Peso Argentin et à la Livre Sterling. Il n’y a pas eu au cours du premier semestre 2016 de changement de périmètre par rapport à l’année dernière.

 

Les chiffres de 2015 présentés dans ce communiqué de presse sont basés sur des données à taux de change constants.

 

dots

Conference téléphonique

Le Directeur général de Worldline Gilles Grapinet, au côté du Directeur général adjoint Marc- Henri Desportes et du Directeur financier Bruno Vaffier, commenteront les résultats du Groupe pour le premier semestre 2016 lors d’une conférence téléphonique en anglais, le mardi 26 juillet 2016 à 19h30 (CET - Paris).

La conférence téléphonique sera accessible webcast :

 

France

+33 1 70 48 01 66

Allemagne

+49 69 2222 10630

Royaume-Uni

+44 20 3427 1905

Etats-Unis

+1 212 444 0895


Code:

 

1974759

 

Après la conférence, la ré-écoute du webcast sera disponible sur notre site internet, rubrique investisseurs.

 

dots

Prochains événements

19 octobre 2016 

Chiffre d’affaires du troisième trimestre 2016

 

dots

Contacts

Contact Investisseurs Worldline

David Pierre-Kahn

Email: David.pierre-kahn@worldline.com

 

Contact Presse Worldline

Tiphaine Hecketsweiler

Email: tiphaine.hecketsweiler@worldline.com

 

dots

A propos de Worldline

Worldline [Euronext : WLN] est le leader européen dans le secteur des paiements et des services transactionnels. Worldline met en place des services nouvelle génération, permettant à ses clients d’offrir au consommateur final des solutions innovantes et fluides. Acteur clef du B2B2C, riche de 40 ans d’expérience, Worldline sert et contribue au succès de toutes les entreprises et administrations, dans un marché en perpétuelle évolution. Worldline propose un Business Model unique et flexible, construit autour d’un portefeuille d’offres évolutif et global permettant une prise en charge end-to-end. Les activités de Worldline sont organisées autour de trois axes : Merchant Services & Terminals, Mobility & eTransactional Services, Financial Processing & Software Licensing. Worldline emploie plus de 7300 collaborateurs dans le monde entier et a généré un revenu de 1,22 milliard d’euros en 2015. Worldline est une entreprise du Groupe Atos. worldline.com

 

dots

Avertissements

Le présent document contient en outre des prévisions auxquelles sont associés des risques et des incertitudes concernant la croissance et la rentabilité du Groupe dans le futur. La suite des évènements ou les résultats réels peuvent différer de ceux qui sont décrits dans le présent document en raison d’un certain nombre de risques et d’incertitudes qui sont décrits dans le Document de Référence 2015 déposé auprès de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) le 28 avril 2016 sous le numéro d’enregistrement R.16-031.


Les procédures d’examen limité sur l’information financière semestrielle ont été effectuées par les commissaires aux comptes. Le rapport d’examen limité est en cours d’émission.


La croissance organique du chiffre d’affaires et de l’EBO est présentée à périmètre et taux de change constants. Les objectifs 2016 ont été calculés sur la base des taux de change au 31 décembre 2015.


Les Lignes de Services sont composées de Services Commerçants et Terminaux (en Argentine, Autriche, Belgique, Chili, Chine, France, Allemagne, Hong Kong, Inde, Indonésie, Luxembourg, Malaisie, Singapour, Espagne, Taiwan, Hollande et Royaume Uni), Traitements de Transactions et Logiciels de Paiement (en Argentine, Autriche, Belgique, Chili, Chine, France, Allemagne, Hong Kong, Inde, Indonésie, Luxembourg, Malaisie, Singapour, Espagne, Taiwan et Hollande), et Mobilité et Services Web Transactionnels (en Argentine, Autriche, Belgique, Chili, Chine, France, Allemagne, Hong Kong, Inde, Indonésie, Luxembourg, Malaisie, Singapour, Espagne, Taiwan, Hollande et Royaume Uni).


Ce communiqué ne constitue pas une offre de vente des actions Worldline ou une quelconque sollicitation d’achat ou de souscription d’actions Worldline en France, aux Etats-Unis d’Amérique ou dans aucun autre pays.

 

[1] Incluant le produit de cession de l’action Visa Europe pour 51.2 millions d’euros

[2] Le résultat net normalisé exclut les éléments inhabituels et peu fréquents (net d’impôt)

[3] Le résultat net normalisé exclut les éléments inhabituels et peu fréquents (net d’impôt)

[4] Bancontact Mistercash : Schéma de débit local en Belgique

[5] Service de paiement de banque en ligne

 

dots

Suivez-nous

inside worldline Twitter Linkedin Facebook Youtube
Notre site internet utilise des cookies. En poursuivant votre visite sur notre site, vous acceptez que nous utilisions des cookies. Ces derniers nous permettent
de comprendre comment notre site internet est utilisé. Nous pouvons ainsi mieux le configurer. Si vous refusez que nous utilisions des cookies, vous pouvez
bloquer leur utilisation en configurant votre navigateur tel qu’expliqué dans notre Politique Vie Privée
J'accepte Plus d'informations