Précédent

Résultats annuels 2016

Atteinte de tous les objectifs dans le haut de la prévision

  • Chiffre d’affaires: 1 309,2 millions d’euros, en croissance organique de +3,5%
  • EBO: 258,7 millions d’euros, soit 19,8% du chiffre d’affaires,
  • en hausse de +90 points de base
  • Flux de trésorerie disponible: 140,4 millions d’euros (+9,3%)

 

Solide démarrage de l’intégration de Equens, Paysquare et KB Smartpay

 

Objectifs 2017: poursuite de l’amélioration du chiffre d’affaires, de la profitabilité et du flux de trésorerie disponible, en ligne avec les ambitions pour 2019

 

 

Bezons, le 21 février 2017 - Worldline [Euronext: WLN], leader européen dans le secteur des paiements et des services transactionnels a annoncé aujourd’hui ses résultats pour l’exercice clos le 31 décembre 2016.

 

 

Gilles Grapinet, Directeur Général de Worldline a déclaré:

 

“Worldline a atteint l’intégralité des objectifs fixés pour l’année et ceci dans le haut de nos prévisions. Je suis particulièrement satisfait du démarrage rapide des programmes d’intégration et de synergies liés aux acquisitions d’Equens, de Paysquare et de KB Smartpay, qui permettent de débuter cette année sur de très solides bases. 2017 inaugure clairement une nouvelle dynamique pour Worldline, avec la conjonction de nombreux facteurs positifs structurels, qui se traduiront notamment par le retour prévu à un taux de croissance compris entre 5% et 7% dès le second semestre 2017 et une contribution très significative à l’amélioration de la profitabilité consécutive aux  plans de synergies des récentes acquisitions. Forte de ses solides acquis depuis son introduction en bourse, Worldline reste au centre de la consolidation industrielle des paiements en Europe.”

Chiffres clés de 2016

 

Les états financiers du Groupe incluent la performance d’Equens, de Paysquare et de KB Smartpay à partir du quatrième trimestre de 2016, suite à la finalisation de ces transactions au 30 septembre 2016.

 

En prenant en compte ces variations de périmètre, le chiffre d’affaires et l’excédent brut opérationnel (“EBO”) de 2016 sont comparés avec le chiffre d’affaires et l’EBO de 2015 à périmètre et taux de change constants, qui sont présentés en Annexe.

 

La performance de l’année 2016, sur une base comparable à celle de 2015 pour le chiffre d’affaires et l’EBO, est présentée ci-après.

 

  Chiffres clés de 2016
En millions d'euros
2016  2015 Var.
Chiffre d'affaires*
1 309,2 1 265,2 +3,5%
       
Excédent brut opérationnel*
258,7 238,7 +8,4%
% du chiffre d'affaires
19,8%  18,9% +90bp
Résultat net part du Groupe 144,2 103,4 +39,5%
% du chiffre d'affaires 11,0% 8,2%  
Résultat net part du Groupe ajusté** 129,2 119,9 +7,8%
% du chiffre d'affaires 9,9% 9,5%  
Flux de trésorerie disponible
140,4 128,5 +9,3%
       
Trésorerie nette 398,9 323,3 23,4%

* À périmètre constant et taux de change 2016

** Ajusté des coûts de restructuration, de rationalisation, d'intégration et d'acquisition, des cessions d'actifs et de l'amortissement de relation clients, net d'impôt ; et reflétant pour l'exercice 2015 le reclassement de la charge de paiements fondés sur des actions (IFRS2) en Autres charges opérationnelles.

 

A périmètre et à taux de change constants, le chiffre d’affaires de Worldline s’est élevé à 1 309,2 millions d’euros représentant une croissance organique de +3,5% par rapport à 2015. Les deux Lignes de Services Services Commerçants & Terminaux et Services Financiers ont contribué à la progression du chiffre d’affaires alors que la Ligne de Services Mobilité & Services Web Transactionnels a été impactée par la fin de deux contrats historiques. En excluant l’impact de la fin de ces contrats, la croissance du reste des activités a été de +8,4%.

 

L’excédent brut opérationnel (EBO) du Groupe s’est amélioré de +90 points de base, atteignant 258,7 millions d’euros ou 19,8% des ventes.

 

Le résultat net part du Groupe inclut le gain de cession de la participation du Groupe dans Visa Europe pour 51,2 millions d’euros et s’est établi à 144,2 millions d’euros. Le résultat net part du Groupe ajusté pour les dépenses non-courantes a atteint 129,2 millions d’euros comparé à 119,9 millions d’euros en 2015.

 

Le bénéfice ajusté par action dilué[1] s’est élevé à 0,98€ en 2016 contre 0,91€ en 2015 (+7,7%).

 

Le flux de trésorerie disponible de 2016 a atteint 140,4 millions d’euros, tout en haut de l’objectif fixé pour l’exercice de 135 millions d’euros à 140 millions d’euros, et a progressé de +9,3% par rapport à 2015.

 

La trésorerie nette s’est élevée à 398,9 millions d’euros, en progression de +75,6 millions d’euros comparé à la trésorerie nette au 31 décembre 2015. Cette position de la trésorerie nette inclut le produit de la vente de l’investissement de Worldline dans Visa Europe pour 35,6 millions d’euros et le décaissement net de 111,0 millions d’euros lié à l’acquisition de Paysquare et de KB Smartpay

 

 

 

[1] BPA incluant les impacts d’instruments potentiellement dilutifs, calculé sur le résultat net ajusté pour des éléments non-récurrents, net d’impôt

 

 

 

Performance par Ligne de Services

 

  Chiffre d'affaires
Excédent Brut
Opérationnel

Exédent Brut
Opérationnel %

En millions d'euros
 2016  2015* Croissance Organique
 2016  2015*  2016  2015*
Services Commerçants & Terminaux
439,6 409,5 +7,3% 99,3 78,6 22,6% 19,2%
Services Financiers
500,00 476,8 +4,9% 130,6 116,8 26,1% 24,5%
Mobilité & Services Web Transactionnels
369,6 378,9 -2,5% 51,5 61,8 13,9% 16,3%
Coûts centraux
         -22,6 -18,5 -1,7% -1,5%
   
Worldline 1 309,2 1 265,2 +3,5% 258,7 238,7 19,8% 18,9%

*  A périmètre constant et taux de change 2016

 

 

Services Commerçants & Terminaux

  Merchant Services & Terminals
En millions d'euros 2016 2015 % de Croissance
Chiffre d'affaires
439,6 409,5 +7,3%
EBO
99,3 78,6  
% EBO 22,6% 19,2% +3,4 pt

*  A périmètre constant et taux de change 2016

 

Le chiffre d’affaires de Services Commerçants & Terminaux, qui représentait 33,6% du chiffre d’affaires de Worldline en 2016, a crû organiquement de +7,3% et a atteint 439,6 millions d’euros. Cette performance a été principalement due à une croissance à deux chiffres dans la division Acquisition Commerçants tirée par des volumes de transactions plus élevés, de bonnes performances opérationnelles, et des effets positifs de mix prix/volumes au Benelux, ainsi que par un bon dynamisme commercial en Inde. Les ventes de Terminaux de Paiement ont également augmenté de manière très satisfaisante grâce aux succès commerciaux rencontrés aux Pays-Bas, en Allemagne et au travers des réseaux de revendeurs pour les marchés internationaux. Le chiffre d’affaires de la division Cartes Privatives et Services de Fidélité a été impacté par la baisse des ventes de kiosques digitaux au Royaume-Uni.

 

L’intégration de Paysquare et KB Smartpay est en bonne voie. Les offres commerciales et les processes sont en train d’être harmonisés alors que les activités de traitement des transactions se consolident progressivement sur une même plateforme, dans le but de délivrer dès 2017 le chiffre d’affaires et les synergies de coûts attendus.

 

 

L’Excédent Brut Opérationnel (EBO) de Services Commerçants &Terminaux a atteint 99,3 millions d’euros ou 22,6% du chiffre d’affaires (+340 points de base par rapport à l’année précédente). Les raisons clés de cette augmentation étaient :

  • La hausse des volumes et des effets de mix prix/volume positifs à la fois sur le schéma local belge BCMC et avec les cartes internationales dans la division Acquisition Commerçants en  Belgique;
  •  Le très bon dynamisme de la division Acquisition Commerçants en Inde grâce à une forte croissance de la base de terminaux et des services à valeur ajoutée (par exemple DCC) ; et
  •  Le rétablissement des marges dans l’activité  « Merchant network » au Royaume-Uni et des gains de productivité dans la péninsule ibérique en en Cartes Privatives & Programmes de Fidélisation.

 

Services Financiers

  Services Financiers
En millions d'euros 2016 2015 Var.
Chiffre d'affaires
500,0 476,8 +4,9%
EBO
130,6 116,8  
% EBO 26,1% 24,5% +1,6 pt

* A périmètre constant et aux taux de change moyens à fin juin 2016

 

Suite à l’intégration d’Equens au 1er Octobre 2016, la Ligne de Services Traitement de Transactions & Logiciels de Paiement a été réorganisée en quatre nouvelles divisions et a changé son nom en « Services Financiers ». Les principaux changements sont liés à :

  • La réallocation du chiffre d’affaires précédemment comptabilisé dans l’activité Licences de Logiciels de Paiement au sein de Traitements Emetteurs ou Traitements Acquéreurs  en fonction de la nature du logiciel vendu sous licence ;
  • La reclassification du chiffre d’affaires provenant des transactions SEPA (virements et prélèvements bancaires) de Banque en Ligne vers une nouvelle  division « Paiements non-cartes »
  • Le changement de dénomination de Services de Banque en Ligne en Digital banking.

 

 

Représentant 38,2% des ventes de Worldline en 2016, le chiffre d’affaires de Services Financiers a atteint 500,0 millions d’euros, en hausse de +4,9%, à périmètre et taux de change constants. Cette performance a été tirée par les activités Traitements Acquéreurs, grâce à des volumes en progression. Les ventes de la division Traitements Emetteurs ont également augmenté, tirées par les services d’Authentification et de Fraude et par une bonne croissance des volumes dans le cœur de l’activité de traitement émetteurs. La division Digital banking a bénéficié du nouveau contrat signé avec NS&I au Royaume-Uni. Dans la division Paiements non-cartes, la solide croissance des volumes des transactions SEPA, en particulier sur les plateformes iDEAL, a été compensée par moins de projets par rapport à l’année dernière.

 

 

Les activités d’intégration d’equensWorldline ont été centrées durant le quatrième trimestre de 2016 sur 18 chantiers et ont connu un démarrage très satisfaisant, avec déjà quelques projets en avance sur leur programme, sécurisant pleinement l’ambition de délivrer environ 40 millions d’euros de synergies d’EBO en rythme annuel, d’ici 2018, dont la moitié en 2017.

 

 

L’Excédent Brut d’Exploitation de Services Financiers s’est établi en 2016 à 26,1% (130,6 millions d’euros), soit +160 points de base comparé à 2015 grâce principalement à la croissance des volumes d’autorisation dans l’activité de Traitement Acquéreurs et davantage de volumes d’authentification dans l’activité de Traitement Emetteurs. Le plan d’intégration d’equensWorldline a délivré ses premiers résultats et a aussi contribué à la croissance de la marge.

 

Mobilité & Services Web Transactionnels

  Mobilité & Services Web Transactionnels
En millions d'euros 2016 2015 Var.
Chiffre d'affaires
369,6 378,9 -2,5%
EBO
51,5 61,8  
% EBO 13,9% 16,3% -2,4 pt

* A périmètre constant et aux taux de change 2016

 

Le chiffre d’affaires de Mobilité & Services Web Transactionnels, qui représentait 28,2% du chiffre d’affaires de Worldline en 2016,  a atteint 369,6 millions d’euros, en baisse de -2,5%. Comme communiqué précédemment, la division Services Numériques pour les Gouvernements & Services Publics a été impactée par la fin du contrat de gestion automatisée des infractions routières (le contrat « RADAR ») en France en juin 2016 et du contrat VOSA dans le secteur public au Royaume-Uni, qui s’est terminé à la fin du troisième trimestre de 2015. La croissance de Mobilité & Services Web Transactionnels excluant ces deux contrats a dépassé +15%. Cette performance a pu être atteinte grâce:

  • A une croissance à deux chiffres de l’activité e-Consommateur & Mobilité avec plusieurs nouveaux contrats et plus de projets, principalement en France et en Allemagne ;
  •   Au fort dynamisme des Services de Billetterie Electronique, avec davantage de projets avec les entreprises ferroviaires au Royaume-Uni et plus d’activité en Amérique Latine.
  • A la solidité de l’activité Services Numériques pour les Gouvernements et Services Publics, notamment dans les services de santé et de collecte des impôts en Amérique Latine, ainsi que par  davantage de projets livrés aux agences gouvernementales françaises et européennes.

 

L’EBO de la Ligne de Services Mobilité & Services Web transactionnels s’est établi à 51,5 millions d’euros ou 13.9% du chiffre d’affaires, en baisse de -240 points de base. La profitabilité de cette Ligne de Services a été en effet impactée par la fin des deux contrats matures (RADAR et VOSA), partiellement remplacés par d’autres contrats consistant en des activités de projet avec des volumes en phase de démarrage mais avec une profitabilité habituellement et temporairement plus basse.

 

Activité commerciale de 2016

 

L’activité commerciale a été très bonne durant l’exercice, particulièrement en termes de nouveaux clients conquis et de nouvelles solutions vendues aux clients existants. Les principaux succès commerciaux par Ligne de Services sont présentés ci-après. Ces signatures confirment la qualité de politique de développement-produit de la Société et illustrent parfaitement sa stratégie de croissance, qui est basée, au-delà des tendances de croissance des paiements électroniques en Europe, sur l’expansion internationale de produits à valeur ajoutée et sur l’innovation.

 

Services Commerçants & Terminaux

 

L’activité commerciale dans Services Commerçants & Terminaux a été dynamique en 2016. En Acquisition Commerçants, Worldline a maintenu sa position de leader sur le marché du Benelux et a notamment promu les paiements par carte pour les achats de faible valeur, qui ont augmenté de plus de 30% depuis l’introduction d’une structure spécifique de prix. En outre, Worldline a prolongé tous ses contrats majeurs avec les distributeurs en Belgique et aux Pays-Bas. La division Terminal de Paiement a confirmé sa dynamique positive avec de nouveaux distributeurs en France et aux Pays-Bas, ainsi que le renouvellement de contrats majeurs avec les banques hollandaises. Dans Services en Ligne, plusieurs nouveaux contrats ont été signés avec des grandes entreprises et des agences gouvernementales en France. Les succès commerciaux des solutions omni-channel de Worldline ont inclus, en particulier, l’installation initiale et le déploiement de concept de Digital retail et de wallets commerçants pour plusieurs grandes marques ou grands distributeurs Européens.

 

Services Financiers

 

Les succès commerciaux de Services Financiers en 2016 ont inclus le gain de plusieurs nouveaux clients tels que Degussa Bank en Allemagne pour le traitement backoffice des paiements, ainsi que le renouvellement et l’extension de contrats clés dans les principaux marchés européens du groupe. A cet égard :

 

  • En décembre 2016, le contrat de traitement de cartes ave la banque finlandaise OP a été prolongé jusqu’en 2025 et un nouveau contrat a été signé pour l’externalisation du service auprès des détenteurs de carte. Aussi, Danske Bank a choisi la solution ACS de Worldline pour sécuriser son e-commerce avec 3D Secure au Danemark, en Suède, en Finlande et au Royaume-Uni. Ces deux contrats renforcent la présence de Worldline en Europe du Nord ;
  • Le contrat de traitement iDEAL avec ING a été prolongé également, avec des fonctionnalités iDEAL plus complètes combinées aux services d’identité électroniques pour la communauté néerlandaise (iDIN). A travers ce contrat, equensWorldline se positionne comme un fournisseur de confiance pour ces fonctionnalités et est confiant dans l’intérêt des autres groupes bancaires néerlandais pour ses technologies;
  • Capitalisant sur une relation cliente existante, le groupe a gagné le contrat de gestion globale des DAB pour une banque française.

 

L’ambition du groupe de soutenir les institutions financières dans leur transformation digitale a été confirmée par l’extension des relations d’affaires avec Sparda bank pour six ans, avec l’objectif de développer davantage de services digitaux pour ses clients. Au-delà de l’Europe, les services de sécurité de paiement se sont développés davantage, avec la vente de la solution ACS du Groupe à EastWest Bank aux Philippines et le lancement d’une solution de carte prépayée par Bank of Bhutan.

 

En termes d’innovation au sens plus large, les services de paiement mobile ont progressé avec un nouveau lancement de la solution HCE et un pilote pour les paiements mobiles de personne à personne (“P2P”). De plus, la solution de paiement instantanée « Instant Payments » de Worldline progresse en Europe continentale. Pour conforter son positionnement sur les segments de croissance, le Groupe est allé en phase 1 de production pour ses programmes de développement : « Virtual Accounts » et « Payments 2.0 ». Le Groupe a atteint un nouveau cap en termes d’innovation en lançant un portail de développement des interfaces APIs (Application Programming Interface), qui accélérera le délai de mise sur le marché pour les clients et qui soutient la co-création de produits, de services et de solutions.

 

 

Mobilité & Services Web Transactionnels

 

L’activité commerciale dans Mobilité et Services Web Transactionnels a été solide en 2016, avec un fort niveau de nouveaux contrats signés (nouveaux clients ou nouveaux services vendus aux clients existants). En effet, des nouveaux contrats significatifs ont été signés en 2016 et en particulier :

  • En e-Consommateur & Mobilité :
    • La mise à disposition d’une solution omni-channel basée sur le cloud pour une grande banque française : Worldline fournira une solution dans le cloud incluant voix, chat, email et vidéo ainsi qu’un service de recherche sémantique de pointe, autorisant des accès en temps réel à plusieurs services bancaires incluant des services de paiement.
    • l’extension du programme actuel B/S/H « Home Connect » à deux nouveaux secteurs géographiques sur un périmètre élargi afin de connecter des millions d’appareils B/S/H.
  • En Billetterie Electronique, le groupe a implémenté pour une ville en Allemagne un système de billetterie de pointe, respectant les réglementations allemandes et les standards de billetterie électronique. 800 millions de passagers seront servis par les entreprises de transport connectées chaque année, à travers 6 entreprises de transport public opérant dans de grandes villes allemandes. La solution couvre la mise en place de services de billetterie ainsi que opérations de comptabilité et de paiement associés.
  • Dans les Services Numériques pour les Gouvernements & les Services Publics, la solution Worldline de gestion de l’identité digitale « ID Center » a été déployée dans plusieurs cliniques et entreprises privées et une solution Trusted Digitization a été vendue à GIP Renater en France pour laquelle Worldline construira et gérera une très large plateforme d’accès sécurisée de documents personnels pour les collégiens et lycéens. Les produits au cœur de Trusted Digitization incluent la Signature Digitale, la Préservation Digitale et l’Identité Digitale. Ces offres permettent à Worldline de déployer des projets de transformation digitale, de la dématérialisation de contrats jusqu’aux organismes nationaux gérant les identités digitales.

Carnet de commandes et perspectives commerciales

 

Le carnet de commandes fin décembre 2016 s’élevait à 2,6 milliards d’euros. Il inclut le carnet de commandes acquis via la consolidation d’Equens au 1er octobre 2016, qui reflète principalement l’application des définitions du groupe en matière de reporting financier aux contrats commerciaux avec les actionnaires bancaires d’equensWorldline.

 

Les perspectives commerciales sont solides, avec des signatures de plusieurs contrats importants attendues au cours des trimestres à venir, en particulier pour des offres de Plateforme Digitale et de Transformation en Services Commerçants, pour des contrats de Traitement Emetteurs et gestions de DAB en Services Financiers ainsi que pour des offres de Vie Connectée et de Billetterie Electronique en Mobilité & Services Web Transactionnels.

 


Résultat d’exploitation et résultat net

 

La charge nette d’amortissement et de dotation aux provisions ainsi que les autres éléments sans incidence sur la trésorerie se sont élevés à 62,1 millions d’euros.

 

La marge opérationnelle s’est élevée à 196,6 millions d’euros, soit 15,0% du chiffre d’affaires.

 

Les éléments non-récurrents ont été de +13,3 millions d’euros et comprennent principalement le gain de cession de l’action Visa Europe à Visa Inc. pour 51,2 millions d’euros, compensé par des coûts de transaction liés à l’acquisition de Equens et Paysquare et des coûts d’intégration post-acquisition, à l’amortissement de la relation client, à des coûts de restructuration dus à l’adaptation de l’organisation et à des dépenses de rationalisation.

 

Le résultat financier a été une charge de 5,9 millions d’euros et les charges d’impôts ont représenté 53,7 millions d’euros (taux d’imposition effectif de 26,3%).

 

Les participations ne donnant pas le contrôle se sont montées à 6,2 millions d’euros et correspondaient aux intérêts des actionnaires minoritaires dans equensWorldline.

 

En conséquence, des éléments ci-dessus, le résultat net du part du Groupe était de 144,2 millions d’euros.

 


Flux de trésorerie disponible et trésorerie nette

 

Le flux de trésorerie disponible de 2016 a atteint 140,4 millions d’euros, tout en haut de l’objectif fixé pour l’exercice de 135 millions d’euros à 140 millions d’euros, et a progressé de +9,3% par rapport à 2015.

 

La trésorerie nette s’est élevée à 398,9 millions d’euros, en progression de +75,6 millions d’euros comparée à la trésorerie nette au 31 décembre 2015. Cette position de la trésorerie nette inclut le produit de la vente de l’investissement de Worldline dans Visa Europe pour 35,6 millions d’euros et le décaissement net de 111,0 millions d’euros lié à l’acquisition de Paysquare et de KB Smartpay.

 


Objectifs 2017

 

 

Chiffre d’affaires

Le groupe prévoit une croissance organique de son chiffre d’affaires, à périmètre constant et taux de change d’environ +3.5% sur l’année, avec un second semestre 2017 entre +5% et +7%.

 

 

Excédent Brut Opérationnel (EBO)

Le Groupe a l’objectif d’atteindre une marge d’EBO comprise entre 20,0% et 20,5%

 

Flux de trésorerie disponible

Le groupe a l’ambition de générer un flux de trésorerie disponible compris entre 160 million d’euros et 170 millions d’euros, incluant environ 20 millions d’euros de coûts de mise en place des synergies.

 

 

 

 

Annexe: Réconciliation du chiffre d’affaires publié et du chiffre d’affaires à périmètre et taux de change constants

 

Pour l’analyse de la performance du Groupe, le chiffre d’affaires et l’excédent brut opérationnel (EBO) de 2016 sont comparés au chiffre d’affaires et à l’excédent brut opérationnel (EBO) à périmètre et taux de change constants de 2015.

 

La réconciliation entre le chiffre d’affaires publié de 2015 et le chiffre d’affaires à périmètre et taux de change constants, par Ligne de Services et par Secteur Géographique, est présentée ci-dessous:

 

 

  Chiffres d'affaires
En millions d'euros
 2015
(Statutaire) 
 Effet de périmètre Effets de change
 2015*    2016
Services Commerçants & Terminaux
401,9 +13,0 -5,5 409,5   439,6
Services Financiers
413,8 +65,3 -2,3 476,8   500,0
Mobilité & Services Web Transactionnels
411,3 -2,2 -30,1 378,9   369,6
   
Worldline 1 227,0 +76,1 -37,9 1 265,2   1 309,2

* A périmètre constant et aux taux de change 2016

 

 

En millions d'euros
 2015
(Statutaire) 
 Effet de périmètre Effets de change
 2015*    2016
France
427,3 +0,0 +0,0 427,3   428,5
Belgique
327,5 +0,9 +0,0 328,3   358,5
Allemagne / Europe de l'Este et Centrale
128,8 +23,4 +0,0 152,2   159,0
Royaume-Uni  161,4  +0,0  -17,6  143,8    124,0 
Marchés émergents  120,0  +0,0  -20,3  99,7    115,7 
Reste de l'Europe  62,0  +51,9  +0,0  113,9    123,6 
   
Worldline 1 227,0 +76,1 -37,9 1 265,2   1 309,2

* A périmètre constant et aux taux de change 2016

 

La réconciliation entre l’EBO reporté de 2015 et l’EBO de 2015 à périmètre et taux de change constants, par Ligne de Services, est présentée ci-dessous :

 

  Exédent brut opérationnel
En millions d'euros
 2015
(Statutaire) 
 Effet de périmètre Effets de change
 2015*    2016
Services Commerçants & Terminaux 77,8 +1,0 -0,2 78,6   99,3
Services Financiers 107,7 +9,7 -0,6 116,8   130,6
Mobilité & Services Web Transactionnels
68,3 +0,0 -6,5 61,8   51,5
Coûts centraux
-18,5
+0,0 +0,0
-18,5
  -22,6
   
Worldline 235,3 +10,7 -7,3 238,7   258,7

 

Les effets de périmètre traduisent principalement les acquisitions d’Equens, Paysquare et KB Smartpay le 30 septembre 2016. En conséquence, le Chiffre d’Affaires et l’EBO d’Equens, de Paysquare et de KB Smartpay pour le quatrième trimestre de 2015 sont inclus dans le chiffre d’affaires et l’EBO de 2015 à périmètre et taux de change constants, afin d’être analysés sur une base comparable à celle de 2016.

 

Les effets de change traduisent principalement l’appréciation de l’Euro par rapport à la Livre Sterling et au Peso Argentin.

 

Les données de chiffre d’affaires et d’EBO présentées dans ce document sont basées sur l’information financière 2015 à taux de change et périmètre constants.

 

Conférence téléphonique

 

Le Directeur général de Worldline Gilles Grapinet, au côté du Directeur général adjoint Marc- Henri Desportes et du Directeur financier Eric Heurtaux, commenteront les résultats 2016 du Groupe lors d’une conférence téléphonique en anglais, le mardi 21 février à 18h15 (CET - Paris).

 

La conférence téléphonique sera accessible par webcast:

 

 

 

  • Par téléphone :

 

France

+33 1 70 48 01 66

 

Allemagne

+49 69 2222 10627

 

Royaume-Uni

+44 20 3427 1913

 

Etats-Unis

+1 212 444 0412

 

 

Code:

 

2648420

 

 

 

Après la conférence, la ré-écoute du webcast sera disponible sur notre site internet worldline.com, rubrique investisseurs.

 

Prochains évènements

 

24 avril 2017              Chiffre d’affaires du premier trimestre

25 juillet 2017             Résultats du premier semestre

 

 

Contacts

 

Contact Investisseurs Worldline

David Pierre-Kahn

Email: David.pierre-kahn@worldline.com

 

Contact Presse Worldline

Tiphaine Hecketsweiler

Email: tiphaine.hecketsweiler@atos.net

 

 

A propos de Worldline

 

Worldline [Euronext : WLN] est le leader européen et un acteur mondial de référence dans le secteur des paiements et des services transactionnels. Worldline met en place des services nouvelle génération, permettant à ses clients d’offrir au consommateur final des solutions innovantes et fluides. Acteur clef du B2B2C, riche de plus de 40 ans d’expérience, Worldline sert et contribue au succès de toutes les entreprises et administrations, dans un marché en perpétuelle évolution. Worldline propose un Business Model unique et flexible, construit autour d’un portefeuille d’offres évolutif et global permettant une prise en charge end-to-end. Les activités de Worldline sont organisées autour de trois axes : Merchant Services & Terminals, Mobility & e-Transactional Services, Financial Services incluant equensWorldline. Worldline emploie plus de 8 700 collaborateurs dans le monde entier et génère un chiffre d’affaires pro forma estimé à environ 1,5 milliard d’euros sur une base annuelle. Worldline est une entreprise du Groupe Atos. worldline.com

 

Avertissements

 

Le présent document contient en outre des prévisions auxquelles sont associés des risques et des incertitudes concernant la croissance et la rentabilité du Groupe dans le futur. La suite des évènements ou les résultats réels peuvent différer de ceux qui sont décrits dans le présent document en raison d’un certain nombre de risques et d’incertitudes qui sont décrits dans le Document de Référence 2015 déposé auprès de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) le 28 avril 2016 sous le numéro d’enregistrement R.16-031 et de son actualisation enregistrée le 4 août 2016 sous le numéro D.16-0288-A01.

 

Les comptes consolidés et sociaux de l’exercice clos le 31 décembre 2016 de Worldline ont été arrêtés par le Conseil d’Administration du 21 février 2017. Les procédures d’audit sur ces comptes ont été effectuées par les Commissaires aux comptes, et leurs rapports de certification seront émis après réalisation des vérifications spécifiques prévues par la loi et des procédures requises pour les besoins du dépôt du Document de Référence.

 

La croissance organique du chiffre d’affaires et de l’EBO est présentée à périmètre et taux de change constants. Les objectifs 2017 ont été calculés sur la base des taux de change au 31 décembre 2016.

 

Les Lignes de Services sont composées de Services Commerçants et Terminaux (en Belgique, France, Allemagne, Inde, Luxembourg, Espagne, Pays-Bas, Pologne, République Tchèque, Slovaquie, et au Royaume-Uni), Services Financiers (en France, Belgique, Pays-Bas, Allemagne, Italie, Finlande, Chine, Hong Kong, Inde, Indonésie, Malaisie, Singapore, Espagne, Taiwan), et Mobilité et Services Web Transactionnels (en Argentine, Autriche, Belgique, Chili, France, Allemagne, Espagne, and au Royaume-Uni).

 

Ce communiqué ne constitue pas une offre de vente des actions Worldline ou une quelconque sollicitation d’achat ou de souscription d’actions Worldline en France, aux Etats-Unis d’Amérique ou dans aucun autre pays.

 

 


Suivez nous

inside worldlineTwitterLinkedinFacebookYoutube
Notre site internet utilise des cookies. En poursuivant votre visite sur notre site, vous acceptez que nous utilisions des cookies. Ces derniers nous permettent
de comprendre comment notre site internet est utilisé. Nous pouvons ainsi mieux le configurer. Si vous refusez que nous utilisions des cookies, vous pouvez
bloquer leur utilisation en configurant votre navigateur tel qu’expliqué dans notre Politique Vie Privée
J'accepte Plus d'informations